Le PSG vient une nouvelle fois de faire rire l’Europe en se faisant éliminer par Manchester United en 8es de finale de la Ligue des Champions. Après cette nouvelle désillusion, quel avenir pour Thomas Tuchel?

Le PSG se moque peut-être de l’OM, son rival historique, en reprenant sa phrase « A jamais les premiers », pour critiquer lorsqu’il marque zéro point en phase de poule de la Ligue des Champions, mais Paris peut également être moqué. Le Club de la Capitale restera, à jamais, le premier club d’Europe a défier les lois mathématiques. En ne se qualifiant pas pour le prochain tour de la Ligue des Champions, en ayant quasiment 100% de chances de passer, à deux reprises. Car oui, Paris a subi une deuxième Remontada en l’espace de 3 ans. Mais celle-ci est certainement encore plus dure à avaler. En remportant le match aller à Manchester, 2 à 0, et avec les absents côté mancuniens, Paris s’est fait sortir par une équipe bis qui n’a quasiment eu aucune occasion.

En effet, le pire dans tout cela, reste certainement le fait que les parisiens se sont sortis tous seuls. Deux buts donnés à l’adversaire et un penalty concédé… Avec cette nouvelle désillusion, qu’en est-il de l’avenir de Thomas Tuchel? Le tacticien allemand est peut-être doué pour faire des câlins à ses joueurs lorsqu’ils en plantent 5 contre Guingamp, Amiens, ou tout autre club de Ligue 1, mais sait-il gérer des matchs à véritables enjeux? C’est la question que l’on peut se poser lorsqu’on le voit faire rentrer Cavani à 5 minutes, seulement, de la fin du match… Ou ne pas mettre Areola dans les buts, alors qu’il fait une saison remarquable. Pourtant, selon le président, Nasser Al-Khelaïfi, Tuchel ne devrait pas être inquiété.

PSG: Tuchel à la confiance de son président

Apparement, Tuchel n’aurait rien à se reprocher. C’est ce qu’a assuré le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi. Ce dernier déclare: « J’ai confiance dans le coach. On verra sa décision s’il veut changer ou s’il ne change pas. Mais ce n’est pas parce qu’on perd un match qu’on doit agir maintenant. On doit prendre des décisions la tête froide. Mais là ce n’est pas le moment. On veut voir ce que le coach veut aussi. C’est très important ».

Quid du principal concerné? Pour le moment, le tacticien allemand ne s’est pas exprimé au sujet de son avenir. Comme de nombreux supporters parisiens, il a besoin de prendre quelques jours de repos pour digérer la Remontada infligée par Manchester (Kids)United: « J’ai besoin d’un ou deux jours de repos. Je veux être à la maison, sans parler, sans penser. »