Le président de la Ligua espagnole, Javier Tebas, vient d’accorder un entretien au site Totally Football dans lequel il attaque le PSG et Manchester City

Ce n’est un secret pour personne, le président de la Liga espagnole ne porte pas le PSG, et ses pratiques, dans son coeur. Mais il vient une nouvelle fois d’attaquer le club parisien, mais aussi Manchester City, dans un entretien accordé au site Totally Football. Entretien dans lequel il met en alerte les dirigeants du football européens pour que ces derniers instaurent des mécanismes et contrer le « danger » que représentent ces « clubs d’Etat ».

Selon Javier Tebas, c’est à cause des clubs comme le PSG ou Manchester City que les prix des transferts deviennent surréalistes. Eh si rien n’est fait dans les années qui arrivent, les sommes dépensées pourraient encore être plus élevées, plombant totalement les compétitions et l’adversité avec leurs rivaux:

 « les clubs d’État, comme Manchester City et le PSG, sont un phénomène nouveau. Et présentent un danger que le football n’a jamais vu auparavant. Ils opèrent entièrement en dehors des règles. A cause de cela, ils risquent de gonfler leurs marchés à des niveaux catastrophiques à travers leur doping financier. »

Javier Tebas demande des sanctions contre le PSG et Manchester City

Toujours dans le même entretien, le président de la Liga espagnole demande ensuite aux instances européennes de football, d’être beaucoup plus vigilantes sur leurs contrôles. Mais aussi plus strictes en cas de corruption ou de montages financiers:

 « Je demande d’instaurer des mécanismes de contrôle financier plus stricts. Pour empêcher les clubs d’État de dépenser beaucoup plus que leurs rivaux. Et des sanctions plus sévères en matière de fair-play financier. Qui ont été trop peu dissuasives jusqu’à présent ».