Selon les informations de Médiapart et Médiacités, Zinedine Zidane et des investisseurs chinois, étaient prêts à racheter Bordeaux en 2015, avec de gros moyens financiers

Les supporters bordelais risquent de s’en mordre les doigts. En effet, leur club des Girondins de Bordeaux aurait pu se faire racheter et concurrencer, pourquoi, le PSG, à l’heure d’aujourd’hui. Il s’agit là que de simples suppositions, mais cela aurait pu vraiment se passer. En effet, les Football Leaks viennent de révéler que le club plaisait beaucoup à Zinedine Zidane, et des investisseurs chinois. Malheureusement, rien n’a été conclu entre les trois parties.

Ligue 1: Zidane et le groupe chinois étaient ok

Zidane était véritablement motivé à l’idée de devenir « patron » d’un club dans lequel il a évolué pendant plusieurs années. Dans un passage d’un article de Médiacités, il est possible de lire une déclaration de Franck Lee, directeur financier de Fosun, groupe qui voulait racheter Bordeaux. Dans cette déclaration, l’investisseur explique: « Nous avons discuté hier avec Zidane du calendrier de l’opération. Il est heureux d’avoir plus de temps pour travailler sur la nouvelle équipe bordelaise, sur les transferts et sur le projet sportif. Il est très motivé pour relever ce formidable défi et faire de Bordeaux un grand club et un business rentable »

Ligue 1: la signature de Zidane à Madrid a tout fait tomber à l’eau

Mais si finalement, Bordeaux n’a jamais été racheté par Zidane ou les investisseurs chinois, c’est parce que Zizou est devenu entraîneur du Real Madrid. Rachid Bakhtaoui, homme d’affaires proche du Real l’a annoncé lui même au directeur de Fosun:

 « Comme vous le découvrirez ce matin, Zidane a accepté de devenir l’entraîneur du Real Madrid. J’ai discuté avec lui hier au téléphone. Et je comprends sa décision car nous étions encore trop loin d’une offre réelle et des garanties financières attendues pour constituer une équipe compétitive. Nous avons manqué une occasion unique de construire un club prestigieux. Avec une icône du football mondial à un prix très bas. En ce qui concerne Bordeaux, nous pouvons toujours suggérer un autre coach. Car nous pensons que le projet est intéressant. Faites-nous savoir si vous souhaitez poursuivre le processus d’acquisition. »