Dans les colonnes de Médiapart, Rui Pinto, l’homme à l’origine des Football Leaks a dévoilé ses motivations suite à ses révélations

Aucun fan de football n’a pu passer à côté des Football Leaks. La série de révélations sur les mécanismes d’évasion fiscale, de soupçons de fraude et de corruption dans le monde du football parue il y a quelques mois par le biais de Médiapart. Plusieurs personnes sont à l’origine de cet événement. Parmi elles, Rui Puito. Un Portugais arrêté le 16 janvier, comme le souligne Le Parisien, en vertu d’un mandat d’arrêt européen. Contacté par Médiapart, le « hacker » a dévoilé ses motivations.

Football Leaks: Rui Pinto n’est pas un hacker

L’homme qui a fait trembler le PSG, mais aussi Monaco, a dévoilé ses motivations en révélant les Football Leaks. Le Portugais l’assure, il n’est pas un hacker. Il a simplement agi pour l’intérêt public selon lui:

 « Je ne me considère pas comme un hacker. Mais comme un citoyen qui a agi pour l’intérêt public. Mon seul objectif était de révéler les actes illicites qui affectent le football. […] Et je ne pense pas qu’il n’y ait aucune différence entre un individu qui dévoile des documents obtenus à l’intérieur de son entreprise et un autre qui obtient ses documents de l’extérieur. Dans les deux cas, il s’agit de lanceurs d’alerte qui dénoncent des faits graves qui seraient restés secrets : manquements à l’éthique, actes répréhensibles et délits pénaux ».

Football Leaks: ses motivations

Bien qu’il ait agi pour « l’intérêt public », quelles sont les réelles motivations de Rui Pinto en dévoilant les Football Leaks? Toute cette histoire était destinée à recadrer le monde du football, qui « évoluait dans la mauvaise direction » selon ses dires:

 « J’ai recherché qui étaient les principaux protagonistes de cette industrie du football malhonnête, quels agents et consultants étaient le plus souvent impliqués dans des transactions tordues. Je voulais révéler ces faits. […] Je suis fan de football depuis que je suis enfant et je me suis déjà rendu compte qu’à la suite de l’arrêt Bosman, le football évoluait dans la mauvaise direction. […] Ce qui a déclenché mon envie de lancer le projet Football Leaks, c’est le scandale de la Fifa en 2015, ainsi que les irrégularités que j’ai constatées dans de nombreux transferts au Portugal […] J’ai alors commencé à collecter des données. »