De retour en sélection avec l’Argentine, Messi a souhaité répondre aux critiques et s’expliquer sur ses échecs avec l’équipe internationale

Divin avec le Barça, fantomatique avec l’Argentine. Le résultat est sans appel. Leo Messi n’a encore jamais réussi à se montrer décisif avec son pays. Tout le contraire de Cristiano Ronaldo, son rival de Ballon d’Or depuis tant d’années. Le Portugais, lui, est une pièce maîtresse dans l’effectif et a déjà remporté un trophée majeur (Euro:ndlr) avec son pays. Cela n’est pas le cas de l’Argentin. De plus, ce dernier serait, selon les supporters argentins, responsable de certaines décisions dans la sélection. Que ce soit au niveau des joueurs sélectionnés, ou des joueurs ayant « le droit » de jouer les matchs. Si le quintuple Ballon d’Or n’avait pas encore répondu à ces accusations, il vient de le faire durant une émission radio.

Argentine: Messi s’explique sur les rumeurs à son sujet

Durant une interview accordée à Radio 94.7, Leo Messi a vidé son sac. Ne s’exprimant jamais sur les accusations dont il faisait l’objet, le joueur de Barcelone a décidé de dire ce qu’il avait sur le coeur: « Il est devenu naturel de dire des choses sur moi, d’inventer… Surtout quand je ne suis pas là. Je ne suis plus surpris. Beaucoup mentent et inventent, disent que j’ai des accords pour faire ce que je veux à la fédération. Et ça m’énerve car les gens y croient. »

Avant d’évoquer l’ambiance néfaste autour de la sélection: « La pression ? C’est fou… Ma famille en souffre beaucoup. J’ai des amis, des frères qui souffrent des mensonges. Peu importe ce qui se dit, les gens y croient. Et après, je suis un fils de p… ».

Argentine: Messi, toujours concerné

Mais que les fans de la sélection Argentine se rassurent, Leo Messi ne compte pas abandonner son pays tout de suite. Le joueur de Barcelone se dit toujours concerné par les challenges et compte bien gagner un titre avec son pays:

 « Après le Mondial, je voulais seulement m’enfermer chez moi, pleurer avec ma famille et oublier tout ça. J’ai essayé de m’isoler de tout ça, et de m’éloigner de la sélection. Mais je veux gagner un titre avec mon pays. Je veux jouer toutes les compétitions importantes. Beaucoup de gens m’ont dit de ne pas revenir, ma famille, mes amis… mon fils m’a même demandé ‘mais pourquoi il te tue en Argentine ? Pour tous les autres, il va falloir me supporter encore car j’ai envie de gagner quelque chose avec mon pays ».