Quelques heures après le match nul face à Lille, compliquant les chances de l’OL d’atteindre le podium et la qualification en Ligue des Champions, Aouar vient de mobiliser ses troupes, avant d’aller au Vélodrome affronter un OM blessé

Toujours faire attention à une bête blessée. L’OL et Aouar doivent avoir cette citation en tête avant d’affronter l’OM au Vélodrome dimanche prochain. Car oui, l’Olympique de Marseille a quasiment dit « adieu » à ses chances de se qualifier pour une compétition européenne l’année prochaine. Mais ils ne s’avouent pas vaincus pour autant. L’Olympico est toujours un match particulier, très attendu par les supporters des deux équipes et les Marseillais auront à coeur d’offrir, au moins, un victoire contre le rival lyonnais. Mais les Gones doivent-ils vraiment s’inquiéter avant d’affronter les hommes de Rudi Garcia? Alors que l’équipe Phocéenne semble totalement incapable de produire du jeu cette année. Eh encore moins contre les « gros » du championnat… Nous avons presque envie de dire que les Olympiens joueront sans pression et cela pourrait peut-être les libérer. En tout cas, Aouar et ses coéquipiers comptent bien venir dans la cité Phocéenne pour repartir avec un résultat.

Aouar et l’OL, sous pression

Contrairement à l’an dernier, où l’OM était devant l’OL au moment où les deux équipes s’affrontaient, cette fois-ci, la pression se trouve chez les hommes de Bruno Génésio. Avec la pression de Saint-Etienne, à seulement 1 point au classement, et Lille qui s’éloigne de plus en plus, Lyon doit remporter l’Olympico coûte que coûte. Pour garder un espoir d’atteindre la seconde place, mais aussi pour pouvoir se maintenir à la troisième. En tout cas, les supporters lyonnais peuvent être rassurés. Leur équipe compte bien tout donner face à Marseille. Houssem Aouar l’a assuré dans un entretien accordé à Sport24:

 « Bien sûr ! Maintenant j’ai envie de dire que nous avions déjà la pression. On savait que Saint-Etienne n’était pas loin et en gagnant ce match à Monaco, ils ont accentué leur pression. Avant ce match, nous voulions faire preuve d’ambition et se rapprocher de Lille. On n’a pas su le faire. A nous de nous rattraper dès la semaine prochaine à Marseille. »